Laboratoire de Météorologie Dynamique (UMR8539)
A+
A-

Responsables

Direction :
Philippe Drobinski

Direction adjointe :
Fabio D'Andrea (Ecole Normale Supérieure), François Forget (Université Pierre et Marie Curie), Riwal Plougonven (Ecole polytechnique)

Administratrice :
Nicole Lhermitte (administratrice provisoire)
Coordonnées
Adresse :

ENS - Laboratoire de Météorologie Dynamique (UMR 8539)

24 rue Lhomond

75005  Paris


E-mail :
lmddir@lmd.polytechnique.fr

Structure de rattachement :
Département de Géosciences

Site web :http://www.lmd.jussieu.fr

Présentation

Le Laboratoire de Météorologie Dynamique (LMD) est une unité mixte de recherche CNRS, Ecole polytechnique, ENS (Ecole Normale Supérieure) et UPMC (Université Pierre et Marie Curie) et est partenaire de l'ENPC (Ecole Nationale des Ponts et Chaussées).

Le LMD, crée en 1968, étudie le climat et l'environnement pour la Terre et les atmosphères planétaires. C'est un laboratoire de dimension internationale qui compte environ 180 personnes dont la moitié de personnels permanents, chercheurs, ingénieurs et administratifs. Il compte également une quarantaine de doctorants. Il est composé de 5 équipes scientifiques, de services support (équipe administrative, pôle informatique, pôle technique) et de 2 structures hébergées de la fédération de recherche Institut Pierre Simon Laplace (IPSL) (observatoire SIRTA et centre de données) à laquelle le LMD appartient.

Thèmes de recherche

Le LMD est un laboratoire de premier plan international sur les thèmes suivants:

  • Processus dynamiques atmosphériques pour la Terre et les atmosphères planétaires.
  • Interactions océan/atmosphère.
  • Cycle de l'eau et nuages.
  • Composition atmosphérique, pollution et transport à grande échelle.
  • Variabilité et évolution du climat aux échelles globale et régionales
  • Impacts sociétaux (santé et énergie).

La recherche sur ces thèmes s'appuie sur des approches multiples : la modélisation numérique et l'observation de l'atmosphère, de l'océan et des surfaces continentales à diverses échelles, du local au global. Les activités de modélisation incluent analyse numérique et développement de paramétrisations physiques. Les activités d'observation incluent développement instrumental, techniques de traitement de signal et déploiement de systèmes de mesure au sol (contribution au site expérimentale SIRTA de l'IPSL), embarqués sur ballon ou sur satellite.

Equipes de recherche

  • Equipe ABC(t) (Atmosphère-Biosphère-Climatologie (télédétection)) étudie le climat global et les processus climatiques à partir du rayonnement émis et diffusé, en lien avec la composition et la dynamique de l’atmosphère et des surfaces.
  • Équipe DPAO (Dynamique et Physique de l’Atmosphère et de l’Océan) étudie les mécanismes fondamentaux de la dynamique et de la physique des fluides géophysiques (atmosphère et océan), de l'échelle turbulente à l’échelle planétaire.
  • Equipe EMC3 (Etude et Modélisation du climat et du changement climatique) vise à l’amélioration de notre compréhension physique du système climatique et à l’anticipation de l'évolution future du climat.
  • Equipe InTro (Interfaces et troposphère) étudie au niveau régional les processus physico-chimiques de fine échelle et leur impact sur le climat.
  • Equipe Planéto (Planétologie) étudie les atmosphères planétaires.
  • Equipe SIRTA du LMD vise à documenter sur le long terme les processus radiatifs, physiques et dynamiques au sein de l'atmosphère, en particulier ceux liés aux nuages et leurs précurseurs tels que les aérosols et la vapeur d'eau.

Écoles doctorales

  • ED 127 (astronomie et astrophysique d'Île-de-France)
  • ED 129 (Sciences de l'environnement d'Ile-de-France)
  • ED 579 (Sciences mécaniques et énergétiques, matériaux et géosciences - SMEMAG)

Structures associées

  • Le LMD est membre du Département de Géosciences de l'ENS, du département de mécanique de l'Ecole polytechnique et de la faculté Terre, environnement, biodiversité de l'UPMC.
  • Le LMD est membre de l'Institut Pierre Simon Laplace (IPSL), fédération de 9 laboratoires publics de recherche en sciences de l'environnement en Ile-de-France. Le LMD y joue un rôle moteur dans plusieurs projets, autour de la modélisation du climat, du site d'observation du SIRTA à l'École Polytechnique, de la planétologie, ou des serveurs et bases de données.
  • Le LMD appartient à 3 Communauté d'Universités et Établissements (COMUE): Université Paris-Saclay, Sorbonne Universités et Paris Sciences et Lettres.

Mis à jour le 3/5/2017