Centre de Recherche en écologie expérimentale et prédictive CEREEP (UMS 3194)
A+
A-

Responsables

Direction :
Jean-François LE GALLIARD

Direction adjointe :
Gérard LACROIX

Administratrice :
Sylvie PRADAL
Coordonnées
Adresse :

ENS - Laboratoire  Centre de recherche en Ecologie Expérimentale et Prédictive (CEREEP - Ecotron IDF)

78 rue du château

77140   Saint-Pierre-lès-Nemours

 


E-mail :
cereep@biologie.ens.fr

Tél :
0164281200

Structure de rattachement :
Biologie

Site web :/www.cereep.ens.fr

L’UMS CEREEP – Ecotron IleDeFrance est une structure d’accueil et d’accompagnement de la recherche, d’enseignement et de formation en écologie. Son développement s’inscrit dans le contexte national de promotion des grands équipements de recherche en écologie. Elle se caractérise par la mutualisation de toute une panoplie de dispositifs permettant d'étudier la dynamique d'organismes et d’écosystèmes sous des régimes représentatifs de la diversité et des extrêmes des climats continentaux. Le centre coordonne le développement et le fonctionnement de l’Ecotron IleDeFrance, dispositif permettant de confiner et de manipuler des organismes et des écosystèmes terrestres et aquatiques dans des conditions hautement contrôlées afin de mesurer leur fonctionnement et leur sensibilité aux changements climatiques. Le centre pilote aussi la Plateforme PLANAQUA qui comprend un ensemble de dispositifs dédiés à l'étude du fonctionnement écologique des systèmes lacustres, du microcosme au macrocosme.

La stratégie scientifique de l'unité comprend trois objectifs majeurs justifiant le développement concerté de nos plateaux techniques: (1) mise en œuvre de tests de modèles théoriques par la voie de la manipulation à l'échelle des organismes, des populations et des écosystèmes, (2) caractérisation expérimentale et instrumentale des systèmes complexes que constituent les ensembles biosphère-géosphère-atmosphère et (3) étude des interactions entre processus physiologiques, écologiques et évolutifs. Ces enjeux scientifiques à long terme s'inscrivent dans trois priorités nationales du CNRS (ingénierie écologique et environnementale, biodiversité, changement climatique et fonctionnement des écosystèmes) aux interfaces entre sciences évolutives, de l’environnement et de l’ingénieur. Les défis sociétaux abordés sont le changement climatique, la production alimentaire et la durabilité des services écosystémiques. Les disciplines concernées sont principalement l’écologie, mais aussi les géosciences, l’agronomie et la biologie fondamentale.

Écoles doctorales

  •  ED 474 Frontières du vivant 

  • ED 227 Sciences de la Nature et de l'Homme : évolution et écologie

Structures associées

  • Institut de Biologie de l’ENS (IBENS)
  • Département de géosciences (ENS) 

Mis à jour le 3/5/2017