Sandrine Bony
A+
A-

Lauréate du Prix Gérard Mégie 2017

Le Prix Gérard Mégie 2017 de l'Académie des sciences a été remis le 21 novembre 2017, à Sandrine Bony, directrice de recherche au Laboratoire de météorologie dynamique (LMD-IPSL).

Sandrine Bony est directrice de recherche au Laboratoire de météorologie dynamique (École Polytechnique à Palaiseau, École normale supérieure et Université Pierre et Marie Curie).

Son activité de recherche porte essentiellement sur le rôle des nuages dans le climat et le changement climatique, notamment à travers la modélisation, l’observation spatiale et in-situ, et les approches théoriques. Elle a été l'un des auteurs principaux du 4ème rapport du GIEC (2007), a été co-présidente de 2008 à 2016 du groupe international qui coordonne les simulations climatiques réalisées par les différents groupes de modélisation internationaux (notamment en support aux rapports du GIEC ), et elle coordonne depuis 2012 le Grand Challenge du Programme Mondial de Recherches sur le Climat sur le thème des nuages, de la circulation atmosphérique et de la sensibilité climatique. Elle prépare actuellement  une campagne  aéroportée internationale (EUREC4A) visant à éclaircir les mécanismes de réponse des nuages au réchauffement climatique.

« Le prix Gérard Mégie est décerné à Sandrine Bony pour l'ensemble de ses contributions concernant l'étude des processus nuageux et la compréhension du climat. Ses analyses des rétroactions nuageuses par la dynamique atmosphérique, ses contributions à la compréhension de la convection tropicale et sa vision unifiée des différents rôles des nuages dans le climat, sont en particulier soulignés par ce prix. Elle a démontré sa capacité à associer dans ses travaux l'ensemble des approches observationnelles, à partir de données in situ et d'observations spatiales, et de modélisation, qu'il s'agisse de modèles conceptuels ou des modèles climatiques les plus complets »