Découvrez le parcours Droit de l’ENS !
A+
A-

Dirigé par Jean-Louis Halpérin, le parcours Droit permet aux élèves issus du concours, mais également aux étudiants en Droit recrutés au terme de leur deuxième ou troisième année à l’Université, de s’initier et d’approfondir les principales disciplines juridiques, en combinant des études universitaires, des enseignements à l’Ecole à la fois en Droit (international, comparé, en histoire du Droit…) et dans d’autres matières (histoire, philosophie, sociologie, géopolitique, économie, linguistique, etc.), et un suivi et des conseils individualisés dans la conduite de leur projet d’études.

Sélectionnés selon des critères d’excellence et de motivation, les étudiants recrutés sont considérés comme de futurs collègues. Ils bénéficient d’un environnement stimulant et sont notamment invités à participer aux événements organisés par les Départements en théorie et philosophie du Droit, en histoire du Droit, en Droit international et en Droit comparé (professeurs invités, ateliers d’actualité juridique, Journées d’études, séminaires transdisciplinaires, etc.). Une occasion unique de se former à la « pratique » et à la recherche en Droit !

Qu’est-ce qu’être étudiant à l’Ecole?

Les étudiants recrutés bénéficient de l’intégralité des enseignements de l’École, ainsi que de ses infrastructures (bibliothèques, cantine, logement sur le campus dans certains cas), de son système de tutorat (supervision du projet universitaire de l’étudiant par un enseignant choisi par lui), de ses partenariats avec des institutions étrangères, de ses projets transdisciplinaires de recherche, et de sa vie associative. Au terme de leur Master 2, les étudiants qui souhaitent réaliser une thèse peuvent se porter candidats aux contrats doctoraux propres à l’Ecole. A la fin de leur scolarité, les étudiants normaliens reçoivent le diplôme de l’École normale supérieure, à l’instar des normaliens recrutés par concours et des boursiers de la Sélection internationale.

Comment être recruté ?

Chaque année, l’équipe « Droit » du Département de sciences sociales de l’ENS recrute plusieurs excellents étudiants en Droit – ou, mieux, étudiants inscrits en Droit et dans une autre matière – qui sortent de la Licence 2 ou de la Licence 3, et qui sont déjà intéressés par la recherche et l’enseignement en Droit. L’équipe recrute en priorité des étudiants souhaitant se spécialiser en philosophie et théorie du Droit, en Droit international, en histoire du Droit, et en Droit (public et privé) comparé.
Le recrutement consiste d’abord en l’examen d’un dossier, qui comprend notamment un projet de recherche en Droit. Au vu de l’ensemble du dossier mais tout spécialement du projet de recherche, l’équipe « Droit » autorise certains candidats à passer un entretien oral. Durant l’entretien, les candidats présentent leur projet de recherche, et répondent aux questions qui leur sont posées. A l’issue des entretiens, le Département établit et affiche la liste des étudiants proposés pour la préparation du Diplôme.
Plus d’informations sur le département de Sciences sociales

 

Les enseignements en droit

Les enseignements en Droit sont dispensés à la fois à l’École (campus d’Ulm et de Jourdan) et à l’Université Paris Ouest-Nanterre-La Défense. Les étudiants recrutés à la fin de leur deuxième année s’inscrivent en Licence 3 à l’Université Paris Ouest, et ceux qui le sont à la fin de leur troisième année s’inscrivent au Master 1 de Droit comparé, co-habilité par l’ENS et Paris Ouest (sauf exception discutée lors de l’entretien de recrutement). En principe, lors de leur deuxième et troisième années à l’ENS, les étudiants recrutés intègrent les masters co-habilités par l’ENS (même si une autre voie peut être choisie avec l’accord du tuteur) : le Master 1 « Droit comparé » et le Master 2 « Théorie et d’analyse du Droit » co-habilités avec l’Université Paris Ouest, ou les Masters 2 « Théorie et pratique du procès » et « Sciences sociales de la Justice » co-habilités avec l’Université Paris I-Panthéon-Sorbonne. Au terme de leur Master 2, les étudiants sont vivement poussés à présenter un projet de thèse et à postuler aux contrats doctoraux de l’École et de l’université où ils ont effectué leur Master 2.

La recherche en droit et la formation à la recherche

La recherche en Droit à l’ENS est partie intégrante du Centre de théorie et d’analyse du Droit (CTAD), une unité de recherche associant l’ENS au CNRS, au Centre de Théorie du Droit (créé à l’Université de Paris Ouest par Michel Troper, et dirigé par Jean-Louis Halpérin), le Centre d’études des normes juridiques de l’EHESS (créé par Yan Thomas et dirigé par Olivier Cayla), et le CREDOF (créé par Danièle Lochak et dirigé par Stéphanie Hennette-Vauchez).


La recherche en Droit à l’ENS est essentiellement organisée autour d’un pôle « histoire du droit et droit comparé », et d’un pôle « droit international ». Au cours des dernières années, des recherches collectives menées au sein du premier pôle, en particulier par Jean-Louis Halpérin, ont abouti à plusieurs monographies, manuels, articles, bases de données et colloques, ainsi qu’à des nombreux échanges avec des universitaires étrangers (notamment indiens et japonais). Au sein du second, où interviennent Florian Couveinhes-Matsumoto et Raphaëlle Nollez-Goldbach, des Journées de Droit international de l’ENS sont organisées chaque année (et leurs actes publiés), et un atelier d’analyse de l’actualité du Droit international et des relations internationales est tenu deux fois par mois. Plusieurs ouvrages et longs articles ont également été rédigés récemment par eux.