Les Humanités dans le texte
A+
A-

Le projet « Les Humanités dans le texte » a pour but de remettre en valeur ce qui est le cœur même des Humanités, à savoir le travail direct sur les textes : lecture, traduction, explication, interprétation. Il ambitionne de structurer ainsi un réseau fondé sur le lien entre recherche et enseignement à tous niveaux.

Le projet repose sur la pratique des textes en langues anciennes : premièrement, traduction et explication, deuxièmement, explications par d'autres disciplines y compris les plus contemporaines : Le lien sera ainsi fait entre plusieurs dimensions : l'analyse littérale du texte, l'exigence de compréhension dans le contexte, le problème de la traduction vers notre réalité contemporaine, l'inscription dans une tradition intellectuelle, et la portée de ces textes pour aujourd’hui.

Porté par l’École Normale Supérieure et voué à rassembler de nombreux partenaires, le projet est structuré autour d’un Comité de pilotage présidé par Frédéric Worms (directeur-adjoint lettres de l'ENS) et d’un Conseil scientifique international présidé par Monique Trédé (membre de l'Institut). Concrètement, il s'appuiera les propositions de ses partenaires, dans une dimension collective. Pour cela il organisera des rencontres régulières à différentes échelles et proposera une série d'outils adaptés à ses divers publics.

Le projet, qui se déploiera à partir de 2018, vise à constituer autour de chaque texte ou groupement de textes des modules interdisciplinaires accessibles à tous. Dans chaque module, le travail de traduction sera donc accompagné d'explications et de prolongements venus de toutes les disciplines. La présentation du 1er décembre permet de proposer deux exemples de ce que pourront être ces dispositifs, autour de deux textes grec et latin.

Programme

17h00-17h30  : ouvertures
17h30-19h00  : deux échantillons des modules interdisciplinaires
17h30-18h15  : «  La force des images en politique, d’Eschine à aujourd’hui  », texte grec traduit et commenté par Camille Rambourg (grec, ENS), Jean-Louis Halpérin (droit, ENS), Olivier Christin (histoire, EPHE, Cedre)
18h15-19h00  : «  L’allaitement maternel, d’Aulu-Gelle à aujourd’hui  », texte latin traduit et commenté par Jean Trinquier (latin, ENS), Irlande Saurin (philosophie, ENS), Christine Tichit (sociologie, INRA/ENS)
19h00-19h30  : discussion


Contact et renseignements  : Emilia Robin
Chargée de coordination des formations transversales

 

Mis à jour le 27/11/2017