Go et intelligence artificielle

Après midi de réflexion, de projection et débat avec les spécialistes du "Go"

En mars 2016, l'entreprise britannique d'intelligence artificielle DeepMind, filiale d'Alphabet (Google) est devenue célèbre après la victoire de son système AlphaGo sur le champion de jeu de go Lee Sedol. L'ENS propose une après midi de réflexion autour des progrès de l’intelligence artificielle, spectaculaires ces dernières années. 

Le go est un jeu de stratégie complexe que l’on surnommait le « Graal » des sciences informatiques, car son aspect intuitif et créatif semblait rendre impossible la perspective que la machine devienne plus forte que l’être humain, du moins à court ou moyen terme.

A ce sujet, Jacques Roubaud, célèbre poète de l’Oulipo, écrivait dans la quatrième partie de son œuvre autobiographique commencée en 1989 : « je pouvais même penser que le go était supérieur aux échecs, en un sens qui ne m’était pas visible mais que l’aventure des tentatives de jeu par ordinateur semble pouvoir éclairer aujourd’hui : car au go, à la différence des échecs, il est extrêmement difficile de décrire mécaniquement ce qu’est une configuration gagnante, vers laquelle on doit tendre. Il n’y a aucune disposition relative répétable, universelle des pierres noires et blanches (et toutes les pierres se valent) qui permet de dire : voilà. Il n’y a aucun équivalent du ‘mat en trois coups’. Il est pour cette raison probable que les ordinateurs mettront beaucoup plus de temps à battre les grands joueurs de go qu’à triompher des grands maîtres échiquéens. » (Poésie : , Seuil, 2000)

Jusqu’à ce que le laboratoire Deepmind, de Google, ne développe en 2016 une intelligence artificielle capable de triompher du champion du monde lors d’un match ultramédiatisé, à l’image du fameux affrontement IBM Deepblue-Garry Kasparov aux échecs.

 

Voici le programme de cet après-midi de conférences au format original :

14h : Mot d'introduction d'Yves Laszlo, directeur du département des sciences de l’E.N.S,

14h15 : Intervention de Tristan Cazenave sur ses expérimentations avec le logiciel de go « Golois », développé avant que l’intelligence artificielle n’ait la mainmise sur le jeu,

14h45 : Questions/réponses avec Tristan Cazenave

15h : Diffusion du film « Alphago the movie »

16h30-17h : questions/réponses avec Fan Hui, champion d’Europe et premier professionnel de go au monde à avoir perdu à égalité face à la machine développée par Google Deepmind, et qui a apporté son expertise pour améliorer le programme afin qu’il triomphe enfin face à Lee Sedol, le champion du monde.

 

 

 

Mis à jour le 19/4/2019