Romain Jolivet - Prix Jason Morgan Early Career Award 2017
A+
A-

Romain Jolivet vient de recevoir  le Jason Morgan Early Career Award décerné par l’American Geophysical Union en 2017.

Maître de Conférences au département de Géosciences, Romain effectue ses recherches sur l’activité sismique des failles tectoniques au sein du laboratoire de géologie.

Après des études à l’Ecole normale supérieure, Romain a réalisé une thèse à l’Institut des Sciences de la Terre (ISTerre) de l’université de Grenoble, sous la direction de Dr Cécile Lasserre.

Ses travaux l’ont amené a utiliser des techniques de géodésie spatiale (GPS, Imagerie satellite) pour carter les déformations tectoniques autour des failles sismiques au sein du plateau tibétain. Romain est ensuite parti pour un post-doctorat au California Institute of Technology (USA), sous la houlette de Pr. Mark Simons. Ses travaux l’ont ainsi conduit à utiliser des méthodes probabilistes de résolution des problèmes inverses pour la description et la compréhension du glissement sismique et asismique sur les failles tectoniques actives en Californie, au Pakistan ou au Chili. Suite à un second séjour post-doctoral à l’université de Cambridge (UK), où il a étudié le séisme qui a secoué la région de Kathmandu au Népal en 2015, Romain a été recruté au département de Géosciences en 2016.

Ses travaux concernent la compréhension de l’activité des failles sismiques à partir de méthodes d’observation spatiales et sismologiques.

Le Jason Morgan Early Career Award

Décerné depuis 2009 par la section de Tectonophysique de l'AGU, le Jason Morgan Early Career Award honore un jeune chercheur pour ses travaux de recherche dans le champ de la tectonique. Ce prix est la reconnaissance du potentiel exceptionnel du lauréat en soutient de ses futures contribution à la compréhension des mécanismes physiques régissant les déformations de la lithosphère.