Frédéric Keck

Promotion 1994 – Lettres

Anthropologue

Né en 1974 à Villeurbanne,  Frédéric Keck intègre l’Ecole normale supérieure en 1994 où il étudie la philosophie. Il étudie également l’anthropologie à l’Université de Californie à Berkeley.  

En 2003, il soutient sa thèse sur « Le problème de mentalité primitive. Lévy-Bruhl, entre philosophie et anthropologie » à l’Université de Lille-III. Il contribue à l’édition scientifique de plusieurs ouvrages, « Deux sources de la morale et de  la religion » de Henri Bergson, des œuvres de Lévi-Strauss dans la bibliothèque de la Pléiade et de « La mentalité primitive et de l’expérience mystique et les symboles » de Lévy-Bruhl. 

En 2005 il entre au CNRS, effectue des recherches et des enquêtes ethnographiques sur les crises sanitaires et les risques alimentaires liés aux maladies animales. Grâce à ses travaux, il est lauréat de la Fondation Fyssen pour le projet de recherche collectif « Les hommes malades des animaux. Anthropologie comparée à la grippe aviaire» en 2007. 

Frédéric Keck obtient la médaille de bronze du CNRS en 2011. Il a dirigé le département de la recherche et de l'enseignement du musée du quai Branly entre 2014 et 2018. Il dirige le Laboratoire d'anthropologie sociale depuis le 1er janvier 2019.


Thèmes de recherche :

Biopolitique et biosécurité
Risques alimentaires et crises sanitaires
Réseaux scientifiques, catastrophes écologiques, savoirs locaux
Conservation dans les musées, zoos et réserves naturelles