Claire Mathieu
A+
A-

Chaire Informatique et sciences numériques (2017-2018)

Claire Mathieu, professeur au département d'Informatique de l'ENS, directrice de recherche au CNRS, est nommée titulaire de la Chaire Informatique et sciences numériques pour l’année académique 2017/2018, une chaire du Collège de France créée en partenariat avec Inria. La leçon inaugurale de la Chaire aura lieu le 16 novembre 2017.

© Collège de France

Ancienne élève de l’ENS et titulaire d’une thèse en informatique de l’université Paris-Sud, Claire Mathieu, actuellement directrice de recherches au CNRS, a travaillé comme chercheur CNRS à l’ENS-Lyon et comme professeur dans des institutions diverses : ENS (professeur attaché), Université Paris-Sud, École polytechnique, Université de Brown (USA).

Ses recherches portent sur l’algorithmique, et en particulier sur la conception d’algorithmes pour trouver des solutions quasi-optimales à des problèmes qui sont difficiles à résoudre exactement.

Récemment, elle s’est intéressée à la modélisation mathématique de réseaux sociaux:

Algorithmes  et  discrimination  /  Etude  du  plafond  de  verre  dans  les  réseaux  sociaux
Peut-­on  prouver  mathématiquement  qu’il  existe  effectivement  un  plafond  de  verre  dans  les  réseaux sociaux à  savoir  «une  barrière  invisible  mais  inébranlable  qui  empêche  les  femmes  ou  une  minorité  de  s’élever  jusqu’aux  échelons  supérieurs  de  la  hiérarchie»  -­ et  quelles  conditions  doivent  être  réunies pour qu'un  tel  plafond émerge ? Claire  Mathieu et ses équipes ont modélisé ce phénomène,  très  largement étudié en sociologie et l’ont mathématiquement  démontré.

"Le problème est qu’en matière d’algorithmes la pratique a pris énormément d’avance sur la théorie et la compréhension en profondeur des mécanismes mathématiques qui les régissent. Ce retard induit effectivement des risques de manipulation sans contrôle. Mais s’ils sont bien conçus et compris, les algorithmes sont aussi de puissants outils d’optimisation qui peuvent contribuer au bien commun, comme par exemple dans l’analyse des données médicales", Claire Mathieu.

Leçon inaugurale au Collège de France le jeudi 16 novembre 2017 à 18h00

Algorithmes

Faut-­il avoir peur des algorithmes?  
Comment utilisent-­ils les milliers de données qu’ils collectent sur nous et surtout dans quels buts ?  
Sont-­ils  discriminants? Jusqu’où empiètent-­ils sur notre libre arbitre ?  Les questions  sont vastes face à ces méthodes de résolution de problèmes et de traitement  des données qui s’immiscent dans notre  quotidien. Leur méconnaissance génère aujourd’hui  inquiétudes et appréhensions.