FR  |  EN  
  ENS sur facebook ENS sur twitter ENS sur youtube ENS sur google+
École normale supérieure
Lien vers la page d'accueil de l'ENS Lien vers l'article de l'ENS
> RECHERCHE > Portraits > Takis Kontos

Takis Kontos

Takis Kontos, (Physicien au Laboratoire Pierre Aigrain (LPA) au département de Physique de l’Ecole normale supérieure) et son équipe nous proposent un voyage dans le monde de la mécanique quantique.

Le groupe Circuits quantiques hybrides de l’ENS Paris travaille sur l’intrication quantique en utilisant un dispositif appelé la séparatrice à paires de Cooper. Ce phénomène contre-intuitif autorisé par la mécanique quantique peut amener à des conséquences amusantes s’il est transposé dans le monde macroscopique.

Takis Kontos

Après des études d’ingénieur à l’Ecole Supérieure d’Electricité, Takis Kontos a effectué une thèse de doctorat au Centre de Spectrométrie Nucléaire et de Spectrométrie de Masse (CSNSM) à Orsay sur la coexistence entre ferromagnétisme et supraconductivité dans des nanostructures, sous la direction de Marco Aprili et Jérôme Lesueur. Il a ensuite effectué un postdoctorat à l’université de Bâle, en Suisse, dans le groupe de Christian Schönenberger où il a travaillé sur l’injection de spin dans les nanotubes de carbone.

Il travaille depuis 2005 au Laboratoire Pierre Aigrain du département de physique de l’Ecole normale supérieure.

Sa principale thématique de recherche est le transport quantique dans des nanostructures hybrides à base de nanotubes de carbone.

Contacts & Plans  |   L'ENS recrute  |   Marchés publics  |   Annuaire  |   Intranet-ENT  |   Mentions légales  |   Plan du site  |   ENS sur facebook ENS sur twitter ENS sur youtube ENS sur google+