Journée portes ouvertes à l’Ecole normale supérieure - Samedi 25 février 2017
A+
A-

La Journée portes ouvertes de l’École normale supérieure aura lieu le samedi 25 février 2017. Cette deuxième édition sera l’occasion de faire connaître l’École – ses voies d’accès, ses formations et ses débouchés – au public élargi que constituent les lycéens, les étudiants et leurs parents.

Tout au long de la journée, les directeurs des études et les enseignants-chercheurs détailleront
la formation dispensée dans les départements littéraires et scientifiques (Biologie, Chimie, Économie, Études cognitives, Géographie, Géosciences, Histoire, Histoire et théorie des arts, Littérature et langages, Informatique, Mathématiques, Philosophie, Physique, Sciences de l’Antiquité, Sciences sociales) et des laboratoires de Normale Sup’.

Comme le souligne Marc Mézard, directeur de l’École normale supérieure, « l’accent sera mis sur les voies d’accès et sur l’originalité de la formation par la recherche telle qu’elle est pratiquée à l’ENS Ulm. »

Les élèves de l’école, en charge de l’accueil des visiteurs, proposeront des visites guidées de l’établissement historique et des échanges informels sur la vie du campus.

Un accès diversifié

Il existe deux grandes voies d’accès à l’École normale supérieure : celle du concours traditionnel destiné aux élèves des classes préparatoires, et une autre voie de concours ouverte à tous les étudiants de niveau L2 ou L3, sélectionnés sur dossier et entretien. Les 120 étudiants suivent le même parcours que les 210 élèves sans toutefois percevoir de salaire ni être soumis à l’obligation décennale.

L’ENS Ulm recrute aussi, au niveau Bac+5, ceux qui souhaitent préparer une thèse.

Il existe enfin des masters ou doctorats « cohabilités », à l’issue desquels le diplôme est décerné par plusieurs entités universitaires, dont l'ENS Ulm.

Une vocation pluridisciplinaire, la liberté des parcours

Tout au long de sa scolarité, matérialisée par le diplôme Grade Master de l’école, un normalien peut aménager son cursus en fonction de ses compétences et de ses aspirations, avec l’aide d’un tuteur. Ainsi un élève entré en économie peut sortir agrégé de philosophie et commencer une thèse en sciences cognitives.

Une ouverture à l’international

L’École normale supérieure a conclu plus de 200 partenariats avec des universités du monde entier. En master, les élèves effectuent des stages à l’étranger. Au sein de sa formation, l’ENS Ulm accueille chaque année 250 étudiants étrangers.

Des débouchés en perspective

Les deux tiers des élèves de l’École normale supérieure s’orientent vers l’enseignement supérieur et la recherche mais la formation des étudiants, fondée sur la recherche, offre de multiples possibilités : créer une start-up, intégrer une école d’art, préparer les concours de l’administration sont autant de parcours potentiels.

Mis à jour le 16/2/2017