Chaire « Modèles et sciences des données »
A+
A-

Communiqué de presse
6 décembre 2016

 

L’Ecole normale supérieure inaugure le 15 décembre 2016 une nouvelle Chaire « Modèles et Sciences des Données » en partenariat avec la Fondation CFM pour la Recherche qui la financera à hauteur de 200 000 euros par an, budget qui pourra doubler en fonction des projets. La chaire sera portée par Florent Krzakala (directeur scientifique) et Stéphane Mallat (directeur scientifique adjoint et responsable du programme « Challenge data »).  

 

Un des enjeux de la science moderne est de modéliser des systèmes complexes incluant un très grand nombre de variables non homogènes (des milliers ou des millions). La turbulence des écoulements, la maintenance prédictive de grands systèmes, la classification d'images, la génétique, ainsi que l'analyse de réseaux sociaux, sont quelques exemples typiques. Les enjeux du traitement des données sont fondamentaux pour de nombreux champs scientifiques comme la médecine, la physique, la géophysique, la biologie, l'économie, la sociologie... et bien sûr les mathématiques et l'informatique.

 

Un premier axe de recherche original de cette chaire est de créer un lien étroit entre les modèles de systèmes complexes développés dans chaque discipline et les modèles mathématiques issus de l'analyse de données. La chaire Modèles et Sciences des Données de l'ENS-CFM  est donc une chaire pluridisciplinaire qui fonctionnera à travers une collaboration des départements de Biologie, Économie, Informatique, Géophysique, Mathématiques, Physique, , Sciences Cognitives ainsi que plusieurs départements de Sciences Humaines et Sociales.

 

Un second axe de recherche sera basé sur l'objectif d'une compréhension détaillée des algorithmes utilisés dans la science des données. Ce domaine étant en rapide expansion, on comprend encore parfois très mal les succès spectaculaires de certains algorithmes, comme par exemple ceux des réseaux profonds (« deep networks ») pour résoudre des problèmes complexes allant de l’analyse d’image au jeu de Go. On contrôle encore plus mal leur précision, et il peut leur arriver de produire parfois des erreurs flagrantes et dommageables. Étant donné l'impact important de ces algorithmes sur l'ensemble des sciences, sur le monde économique et plus largement la société dans son ensemble, cette compréhension et ce contrôle sont pourtant fondamentaux. La chaire des Modèles et Sciences de Données sera par conséquent l'occasion d'une approche interdisciplinaire de ces questions, à travers des actions variées, comme l’organisation d’un data challenge, le recrutement de post-doctorants, des invitations de professeurs étrangers, des actions de formation.

 

Lancement de la Chaire

Jeudi 15 décembre 2016 à l’ENS
Salle  Jean Jaurès  – 29, rue d’Ulm – 75005 Paris
Avec les chercheurs et les responsables de l’ENS et de la Fondation CFM Programme  

14h-18 h / Présentation scientifique
18h-19h / Conférence grand public
19h-20h / Cocktail dans les salons de la Direction  

Mis à jour le 16/2/2017