Dominique Kassab Tezgör
A+
A-

Université Bilkent, Ankara (Turquie)

Durant le mois de janvier 2018, le labex TransferS et Anca Dan (AOrOc) accueillent Dominique KASSAB TEZGÖR, directrice du Département d’Archéologie de l’Université Bilkent à Ankara (Turquie).

Dominique Kassab Tezgör a reçu un Doctorat de troisième cycle en Histoire et Civilisation de l’Antiquité à l’Université de Paris IV-Sorbonne (« Recherches sur quelques ateliers de coroplathie de Myrina à l’époque hellénistique. Etude archéo­logique et analyses de Laboratoire ») et une Thèse d’État à l’Université des Sciences Humaines de Dijon (« Recherches sur l’artisanat hellénistique en Méditerra­née orien­tale : quelques ateliers de figurines et de lampes en terre cuite en Asie Mineure et en Égypte »). Elle a obtenu en outre le diplôme d’Histoire de l’Art et de Muséologie à l’École du Louvre.

Sa carrière a commencé comme Pensionnaire à l’Institut français d’Études Anatoliennes à Istanbul. Elle a rejoint l’Université de Bilkent à Ankara en 2000, où elle a reçu le titre de Associate Professor en 2004, puis de professeur en 2011. Elle est la directrice du département d’Archéologie depuis juillet 2017.

Outre la production des figurines de terre cuite à l’époque hellénistique et romaine à Myrina en Anatolie et à Alexandrie en Égypte, ses principales recherches sont tournées vers les amphores produites dans les sites de mer Noire, en particulier à Sinope. Elle fut la directrice scientifique entre 1993-2000 des fouilles d’un atelier amphorique situé au sud cette ville considérée comme une des plus importantes de la région. En tant que conseillère du Ministère turc du Tourisme et de la Culture, elle a participé à la rénovation du musée de Sinope, et en particulier à la salle consacrée aux fouilles de l’atelier. Une réplique d’un four d’amphores construite par les étudiants du Studio de Céramique de Bilkent y est exposée.

Ses recherches ont abouti à de nombreuses publications internationales, articles et livres. Elle prépare actuellement un Corpus des amphores produites en mer Noire pendant l’époque romaine à partir des collections des musées de la côte nord de la Turquie.

Elle a organisé plusieurs rencontres, Symposiums ou Tables-Rondes, et récemment une des trois Journées d’Études sur les Fleuves Anatoliens (novembre 2016) à l’Université de Bilkent, en collaboration étroite avec le Labex TransferS de l’École Normale Supérieure (Anca Dan, AOROC, UMR 8546 ENS), ainsi que l’Université de Shota Rustaveli University (Nino Inaishvili, Batoumi), l’Université d’Artois (Stéphane Lebreton, Arras) et l’Institut Français d’Études Anatoliennes (Istanbul).

Plusieurs récompenses professionnelles lui ont été décernées, dont un doctorat Honoris Causa à l’Université Shota Rustaveli à Batoumi et un diplôme honorifique du musée National de Géorgie à Tbilissi. Son livre Catalogue des lampes en terre cuite du Musée archéologique d’Istanbul, dont le co-auteur est Tahsin Sezer (Musée archéologique d’Istanbul), a reçu le prix Gustave Mendel de l’Académie des Belles-Lettres.

A l'occasion de sa venue, elle donnera 4 conférences autour de la thématique: L’Asie Mineure comme zone des transferts : la circulation des savoirs, des techniques et des marchandises, à la lumière de l’archéologie


 Conférences

Mardi 16 janvier – 13h-15h – INHA, salle Fabri de Peiresc
    Dans le cadre du séminaire de l’EPHE de M. Stéphane VERGER
    Les figurines de terre cuite de la nécropole de Myrina près de Smyrne à l’époque hellénistique

Vendredi 19 janvier – 9h45-11h45 – INHA, salle Fabri de Peiresc
    Dans le cadre du séminaire de l’EPHE de M. François QUEYREL
    Alexandrie et la production des terres cuites à l’époque hellénistique

Mardi 23 janvier – 13h-15h – INHA, salle Fabri de Peiresc
    Dans le cadre du séminaire de l’EPHE de M. Stéphane VERGER
    La fouille de l’atelier de Demirci près de Sinope et la production amphorique entre les IIe/IIIe s. et les VIe/VIIe s. ap. J.-C.

Jeudi 25 janvier – 17h30-19h30 – ENS, salle F
    Dans le cadre du séminaire « Grèce de l’Est, Grèce de l’Ouest » de Mathilde MAHE, Rossella PACE et Stéphane VERGER
    Le commerce amphorique entre Sinope et les grands centres de mer Noire entre les IIe s./IIIe s. et les VIe/VIIe s. ap. J.-C.