Les start-up
A+
A-

les start up

« Les élèves de l’ENS sont comme Monsieur Jourdain qui fait de la prose sans le savoir : ils font des start-up sans le savoir. Très autonomes, formés à la recherche, ils sont très bien placés pour imaginer des solutions innovantes. »

David Meulemans, membre du conseil d’administration du Club des Normaliens dans l’Entreprise.

Les start-up présentées ici sont toutes issues de l’Ecole normale supérieure. Certaines sont issues de ses laboratoires, d’autres ont été créées par de jeunes normaliens.  Dans tous les cas, et quelque soit le domaine, l’innovation technologique a été le moteur et l’initiateur du projet.

Les start-up soutenues par le Club des Normaliens dans l’entreprise de l’ENS

Le Club des Normaliens dans l’entreprise (le “CNE”) est une association d’élèves et d’anciens élèves de l’ENS-ULM qui travaillent dans le secteur privé. A ce titre, l’association soutient les projets de créations d’entreprise des Normaliens. Depuis 2015, les premiers « Prix de la startup normalienne », organisés par le Club des Normaliens dans l’Entreprise, mettent à l’honneur huit startup présélectionnées par un jury d’experts. « Les Normaliens sont encore peu nombreux à créer leurs propres entreprises. Pourtant, notre formation en recherche est propice à l’innovation ! » déclare le directeur, qui invite tous les étudiants qui hésiteraient à se lancer dans l’entrepreneuriat à oser « vivre leurs rêves ».

En savoir plus :

Prix des start-ups normaliennes
Normale Sup, nouvelle pépinière de start-up? – Le Figaro Etudiant - 7 octobre 2015
Des start-up à Normale Sup, le choc des cultures? - Frenchweb - 12 octobre 2015

FAST  start-up de chimie théorique

Fast, lauréat du public et du collège des ingénieurs du « Prix des startups normaliennes » 2017, est une start-up localisée au sein du Département de Chimie de l’ENS proposant une solution logicielle pour calculer et visualiser en 3D les interactions entre l’eau et n’importe quelle molécule, médicament ou protéine et donc réduire les coûts de conception et accélérer la sélection de molécules thérapeutiques en drug design.

Choose

Application sur laquelle l’utilisateur choisit le produit qu’il préfère parmi 4 produits d’une même marque.

CoShop

Conception, achat et gestion de quartiers rassemblant des commerces de proximité.

Fresh Square

Solution pour jardiner en intérieur sans les inconvénients du jardinage. Avec sa vision claire de son utilité et de son développement, son équipe complémentaire, et ses premières réussites, le projet Fresh Square a aisément remporté l'adhésion du jury 2015 de la première édition du Prix des startups normaliennes.

Inside Loop

Formation et conseil en calcul haute performance.

Keluro

Logiciel de travail intégré aux boîtes mails professionnelles - KMailAssistant.

Les p’tits illuminés

Box scientifiques et ludiques pour enfants. Mêlant la passion de la transmission et l'intelligence du design, les P'tits illuminés ont conquis le public réuni lors de la première édition du Prix des startups normaliennes en 2015.

Marco Polo

Modèles collaboratifs d’apprentissage du chinois grâce aux nouvelles technologies.

VoxWave

ALYS, chanteuse virtuelle motorisée par une technologie de synthèse vocale chantée.

 

    LightOn
    Co-processeur optique LightOn © CNRS photothèque

    Les autres start-up créées en association avec des membres de l’ENS

    Le projet LigthOn a été développé par six inventeurs, dont deux enseignants-chercheurs de l’UPMC, membres du laboratoire Kastler-Brossel (UPMC/CNRS/ENS/Collège de France) et du laboratoire de physique statistique (ENS/CNRS/UPMC), ainsi qu’un enseignant-chercheur de l’université Paris-Diderot, membre de l’Institut Langevin (ESPCI/Université Paris Diderot/UPMC/CNRS/Inserm). Il est le fruit d’une longue collaboration interdisciplinaire entre les co-inventeurs dans le domaine du traitement optique de données. La start-up LightOn propose une alternative aux processeurs génériques (CPU) et co-processeurs spécialisés (GPU) habituellement utilisés dans l’analyse des données de très grande taille (big data). Leur technologie brevetée repose sur le développement d’appareils basés sur le contrôle de la propagation de la lumière qui pourraient être utilisés comme co-processeurs ultra-rapides pour le traitement des données.

    Jeune start-up issue de l’ENS, PicoSeq a été l’un des seize lauréats du Concours Mondial d’Innovation, récompensée le 28 avril 2015.  Start-up de biotechnologie dédiée au séquençage de l’ADN, créée en 2012, par des chercheurs du Laboratoire de physique statistique de l’ENS/CNRS (Vincent Croquette, Jean François Allemand, David Bensimon, Gordon Hamilton, Jean François Allemand, Jimmy Ouellet, Chas André), Picoseq veut révolutionner la compréhension de la génétique et des maladies associées. Pour cela,  Elle développe des technologies pour l’analyse génétique et épigénétique de l’ADN et de l’ARN comme SIMDEQTM (SIngle-molecule Magnetic DEtection and Quantification).

    • Picotwist fabrique et commercialise un appareillage de pinces magnétiques destiné à réaliser des expériences dans le domaine des molécules uniques (Laboratoire de physique statistique de l’ENS).
    • GeoSubSight propose une approche unique pour la compréhension et la quantification des mouvements des formations géologiques (Laboratoire de géologie ENS)
    • Dataiku, start-up qui édite une suite logicielle d’analyse de données. Florain Douettau, diplômé de l’ENS, spécialité Maths et Computer Science en est le cofondateur.
    • Alvéole, développe des dispositifs microfluidiques très simples d’utilisation adaptés aux formats de culture cellulaire « classique » (boîte de Petri, microplaque). Une entreprise issue des travaux de recherche des équipes de Maxime Dahan (LKB) et de Sonia Garel (IBENS) à l’ENS. Alvéole, portée par Luc Talini, est incubée à Paris Biotech Santé.
    • Elvesys produit et commercialise des équipements scientifiques à destination des laboratoires de recherche et d'analyse. (Laboratoire d’origine : Laboratoire Pasteur UMR8640)
    • Tinyclues,  startup technologique qui édite une plateforme « Software as a Service » pour optimiser le ciblage et la personnalisation des campagnes marketing. Fondateur et président : David Bessis, ancien élève de l’Ecole normale supérieure et de l’université Paris VII.
    • Expliseat, créée en mars 2011, est une Jeune Entreprise Innovante qui a développé le Titanium Seat, siège d'avion pour la classe économique le plus léger au monde. Cofondée par Vincent Tejedor, diplômé de École normale supérieure et de l’Ecole des Mines.
    • CAIlabs, issu de travaux du Laboratoire Kastler Brossel, le convertisseur multiplan développé par CAILabs met en forme spatialement de multiples flux lumineux. Fondée en juin 2013 par Jean-François Morizur, diplômé de l’Ecole normale supérieure (2008) avec Guillaume Labroille et Nicolas Treps, chercheur au LKB.
    • House of Common knowledge a imaginé une nouvelle méthode d’analyse de l’opinion publique, et une plateforme informatique correspondante, Debate, outil de modération de communautés. Dennis Bonnays Ancien Elève de l’École normale supérieure (1997-2002) et agrégé de philosophie (2000), en est l’un des cofondateurs.

    Mis à jour le 24/4/2017