Le corps, meilleure image de l’âme ? Voir la personne en Amazonie.

Cycle L’humain, singulier et pluriel.

Conférence dans le cadre du cycle L’humain, singulier et pluriel. Nouvelles frontières de l’anthropologie organisé par Benoît de L’Estoile (Professeur d’anthropologie à l’Ecole normale supérieure Département de sciences sociales).

14 février

Le corps, meilleure image de l’âme ? Voir la personne en Amazonie.

Anne Christine Taylor (CNRS)
Parmi les groupes Jivaro de la Haute Amazonie, la perception et la définition de la personne et de l’humain supposent une modalité particulière de regard. La peinture corporelle, pratique indigène ordinaire, permet de saisir ce qui est en jeu. La personne apparaît comme un effet de perspective liée à la nature de la relation instaurée entre deux êtres animés. Quelles inflexions cette notion de l’humain imprime-t-elle à des concepts tels ceux de société, de nature et de sujet ?

Séances précédentes

22 novembre

Préserver ? Des espèces menacées aux patrimoines en danger

Par Nélia Dias, Institut Universitaire de Lisbonne (ISCTE-IUL), CRIA, directrice d’études invitées à la Maison des Sciences de l’Homme et à l’ENS.

Peuples et langues en danger, espèces menacées, patrimoines en peril… Le patrimoine, tant naturel que culturel, est étroitement associé à la disparition (en cours et/ou anticipée) et par conséquent à la nécessité de preservation. Comment comprendre la place de la notion de mise en danger dans la valorisation d’éléments considérés “patrimoniaux” ? Quelles sont les valeurs sous-jacentes aux discours et aux pratiques patrimoniales, et au souci de la préservation ?

13 décembre

Les Amérindiens ont-ils des concepts du politique ?

Par Capucine Boidin (Institut des Hautes études d’Amérique Latine)


17 janvier

Voyages mentaux : l’exploration chamanique des mondes virtuels

Par Charles Stépanoff (EPHE)

Mis à jour le 22/1/2018