L'Actualité de la Théorie critique - Regards franco-allemands

Journée d'études

Vendredi 25 Janvier 2019, ENS
 45 rue d'Ulm, salle Dussane.

Journée d'études internationale organisée par Jean Tain (CIEPFC), Victor Fierry (Archives Husserl) et Jean-Claude Monod (Archives Husserl). Avec le soutien de la République des Savoirs (USR 3608), du Centre international d'étude de la philosophie française contemporaine (CIEPFC), et des Archives Husserl – Pays Germaniques (UMR 8547).     

Programme

9h. Accueil des participants.
9h30. Mot des organisateurs :
Jean Tain (ENS, CIEPFC) L'Institut für Sozialforschung à l'ENS.
Jean-Claude Monod (Archives Husserl), Théorie critique, sociologie critique, ontologie de l'actualité, trois questions, trois problèmes.
Victor Fierry (Archives Husserl), Le rôle social de la philosophie.
10h. Introduction par Frédéric Worms (ENS, CIEPFC). Sur la notion d' « actualité critique ».

Théorie critique et théorie sociale

10h30. Emmanuel Renault (Université Paris-Nanterre, Sophiapol) : Théorie critique, théorie sociale et connaissance – Kritische Theorie, Gesellschaftstheorie und Erkenntnis.

11h. Agnès Grivaux (Université de Nantes) : Le problème de la nature : à propos de la lecture de Sade par Adorno et Horkheimer – Das Problem der Natur : über Adornos und Horkheimers Lesart von Sade.

11h30. Discutante : Camilla Brenni (Université de Strasbourg).
11h50-12h30. Questions.
    Modération : Jean Tain (ENS, CIEPFC).

Pause déjeuner

L'actuel, l'inactuel et le virtuel

14h. Alexander Garcia Düttmann(Universität der Künste, Berlin) : Hat der Mai 68 statt gefunden ? Oder « Mit dem Weltgeist sein » – Mai 68 a-t-il eu lieu ? ou « Être avec l'esprit du monde ».
14h30. Bernard Stiegler (IRI, Centre Pompidou) : Critiques et malentendus. Devenir et émancipation dans l'Anthropocène. – Kritik und Missverständnisse. Werden und Emanzipation ins Anthropozän.

15h. Discutante : Katia Genel (Université Paris 1, Centre Marc Bloch, Berlin).
15h20. Questions.
Modération : Jean-Baptiste Vuillerod (Université Paris-Nanterre)

Pause. 15h30

Critique et Pratique

15h40. Estelle Ferrarese (Université de Picardie, Amiens) :
Théorie critique et féminisme sont-ils solubles l'un dans l'autre ? – Sind Kritische Theorie und Feminismus ineinander auflösbar ?

16h10. Martin Saar (Goethe Universität, Francfort) :
Ordnung – Praxis – Subjekt. Oder: Was ist Sozialphilosophie ? / Ordre – praxis – sujet. Ou : Qu'est-ce que la philosophie sociale ?

16h40. Discutante : Julia Christ (CNRS, EHESS).
17h. Questions et discussion finale.
Modération : Victor Fierry (ENS, Archives Husserl – Pays Germaniques)

Présentation :

Alors que les situations de « crise », de l'économie ou de la représentation politique, tendent paradoxalement à désigner des états durables de la société, la notion de critique est plus nécessaire que jamais pour distinguer les changements véritables sous l'écume des jours, et les forces à l’oeuvre derrière les événements de l’actualité.
C’est, depuis ses débuts, le projet de ce qu'on appellera vite l'École de Francfort qui s'est confrontée au problème de  « l'actualité de la philosophie » (Adorno, 1933), et qui a élaboré une tradition de « théorie critique », tournée vers la singularité des phénomènes sociaux comme effets d'inégalités et de dominations structurelles. Sur ce point, les relations de la théorie critique allemande avec la « philosophie française » sont cruciales.
Ce n’est donc pas un hasard si de nombreux travaux contribuent à réactualiser le programme de l'École de Francfort en France, et si la réception réciproque de certains philosophes français (Michel Foucault ou Gilles Deleuze, entre autres) est si riche parmi les représentants actuels de la théorie critique allemande.
Cette  rencontre franco-allemande, qui répond à une première rencontre organisée par l'Institut Français à Francfort en octobre 2017, entend donc rendre compte de ces nouvelles approches croisées, et de leurs effets pour penser les problèmes sociaux et les défis politiques, face aux transformations récentes du capitalisme.

Informations pratiques :

Les interventions en allemand seront traduites ou résumées à l'avance sur une version papier mise à la disposition des auditeurs.trices.
La traduction des questions, des réponses et des discussions en allemand sera assurée par Alice Lacoue-Labarthe et Jérôme Okecki, élèves germanistes à l'ENS (département Littérature et langages, LILA).
Accès : Entrée par le 45 rue d'Ulm, 75005, Paris.
Métro : Place Monge ou Censier-Daubenton (Ligne 7), Bus 21 ou 27, arrêt « Feuillantines ».
À l'accueil, pour des raisons de sécurité, une inscription pourra être demandée pour les visiteurs extérieurs à l'ENS.
Une fois dans le hall d'entrée de l'ENS – entre les escaliers et la cour intérieure – la salle Dussane se trouve au fond du couloir de gauche.

Contact : jean.tain@ens.fr

 

Mis à jour le 15/1/2019