Dystopie et sociétés urbaines

Séminaire d’élèves

Dystopie et sociétés urbaines 

Séminaire d’élèves

Organisateur(s) : Simon Fouquet et Julie Beauté

En réaction aux utopies sociales du 19e siècle s’est développé en littérature contemporaine le courant des dystopies. Ces fictions littéraires, à la fois contre-utopies et utopies réalisées, posent la question du mode de coexistence des habitant·e·s des sociétés décrites : elles se présentent alors comme des outils critiques de poids pour penser le pouvoir à l’œuvre dans le social, dans une perspective tant politique qu’écologique.   
Ce séminaire a pour objectif de recourir à la notion de dystopie en la sortant de son statut de simple fiction pour la faire intervenir sur des questions concrètes de géographie, de sociologie, d’écologie, de politique, d’urbanisme et d’architecture : la dystopie peut en effet jouer le rôle de ligne directrice stratégique pour une réflexion interdisciplinaire sur l’espace urbain et les modes de vie qu’il rend possibles ou impossibles. L’enjeu sera ainsi d’interroger l’aménagement de l’espace urbain, les comportements des populations, les interactions et les coexistences.   
La réflexion s’appuiera sur des auteurs·trices divers·es (Michel Foucault, Paul Shepard, Antoine Volodine, Alain Damasio, Henri Lefebvre, Mike Davis etc.) et le semestre sera rythmé à la fois par l’intervention de militant·e·s et de chercheur·euse·s issu·e·s de différentes disciplines, et par des projections de films et des ateliers. La dynamique générale se veut ainsi tant inclusive que participative.

Programme
Le séminaire a lieu le lundi soir de 18h à 20h, en salle de Conférence au 46 rue d'Ulm (75005, Paris), excepté pour les deux projections, d'octobre et de décembre, qui se tiendront le mardi et dont nous préciserons les horaires.

Octobre
    08/10 - "Des utopies aux dystopies urbaines", séance d'introduction - Simon Fouquet et Julie Beauté
    22/10 - "Utopies et dystopies, utopisme et catastrophisme", Phillippe Pelletier (géographe, Université Lyon 2)
    23/10 (mardi) - projection au cinéma Luminor Hôtel de Ville du film "Le Roi et l'Oiseau" (1953, Grimault) suivi d'une table ronde et d'un pot - invité : Laurent Coudroy de Lille (Ecole d'Urbanisme de Paris)

Novembre
    05/11 - "Les stations spatiales comme dystopie écologique", Ségolène Guignard (doctorante en éco-philosophie, Université Paris 8)
    12/11 - "Rio de Janeiro : Expériences d'occupation en espace urbain", Charlotte Dafol (artiste et militante, Rio de Janeiro)
    19/11 - "Dystopies urbaines : une géohistoire", Thierry Paquot (philosophe et urbaniste, Institut d'urbanisme de Paris)
    "Ocupacão Povo Sem Medo", exposition photo, au 45 rue d'Ulm, de Charlotte Dafol sur l'occupation d'une usine textile abandonnée à Rio de Janeiro

Décembre
    03/12 - "Dystopies urbaines dans la littérature post-exotique", Antoine Volodine (écrivain)
    10/12 - "Les BDs dystopiques", discussion avec des libraires et des amateur·trice·s de BD
    11/12 (mardi) - projection dans le cadre du cinéclub de l'ENS du film "Alphaville" (1965, Godard), suivi d'une table ronde - salle Dussane (45 rue d'Ulm) : discussion autour de "La ville godardienne du futur/présent", avec Antoine de Baecque (historien, études cinématographiques, ENS Ulm)
    17/12 - "L'art urbain peut-il changer la ville ?", C215 (street artist parisien)

Janvier
    07/01 - "Adorno et Benjamin : l'utopie en question", Agnès Grivaux (philosophe, Université de Nantes)
    14/01 - "Militantisme(s) urbain(s) aux prises avec la ville dystopique", table ronde associative et militante
    21/01 - "Cas pratiques" - ateliers et séance conclusive, Laura Monfleur (doctorante en géographie, Université de Tours)

 

Mis à jour le 19/11/2018