Hommage à Michel Serres

Michel Serres nous a quittés le 1er juin 2019. Il avait été admis à l'ENS en 1952.

Michel Serres, philosophe et historien des sciences français nous a quitté le 1er juin 2019. Il avait été admis à l'ENS en tant qu'élève en 1952.

Michel Serres

Reçu en 1949 à l’École navale, dont il démissionne peu après, Michel Serres prépare le concours de l’École normale supérieure, où il est reçu en 1952. Il soutient un diplôme d'études supérieures avec Gaston Bachelard, puis est admis 2e ex aequo à l’agrégation de philosophie en 1955. De 1956 à 1958, il fait son service militaire comme officier dans la Marine nationale. Philosophe et épistémologue, Michel Serres enseigne l’histoire des sciences à l’université Panthéon-Sorbonne, et à l’université de Stanford. Il  est élu à l’Académie française en 1990.

Auteur d’un ouvrage paru en 1968, Le système de Leibniz et ses modèles mathématiques (PUF, Epiméthée), qui a marqué les études leibniziennes en France, Michel Serres avait pu en décembre 2017 redonner, 50 ans après cette publication,  un cours exceptionnel à l’ENS, à l’occasion de la présence de Leibniz au programme 2017-2018 de l’agrégation de philosophie. C'est devant un auditoire de jeunes étudiants et d'anciens élèves, comme Jean-Pascal Anfray, Marc Crépon et Fréderic Worms, que Michel Serres avait démontré, avec son célèbre tableau noir,  son analyse de la théorie leibnizienne.

Pour réécouter son cours du 13 décembre 2017 à l’ENS, cliquez ici.