Gérard Genette

Promotion 1951, AL

Normalien, agrégé de Lettres, critique littéraire et théoricien de la littérature.

Gérard Genette est né à Paris en 1930. Après avoir fait ses classes préparatoires, il intègre l'ENS en 1951. Il est reçu 3e à l'agrégation de lettres en 1954.

De 1954 à 1963, il est professeur d'hypokhâgne puis devient assistant de littérature française à la Sorbonne. Il est ensuite nommé directeur d'études à l'École pratique des hautes études en 1967 et directeur de recherches à l'École des hautes études en sciences sociales jusqu'en 1994, année où il prend sa retraite.

En parallèle, il fonde la revue Poétique en 1970 avecTzvetan Todorov (revue de théorie et d'analyse littéraires).

Ses recherches ont largement contribué au développement de la narratologie. Gérard Genette a joué un rôle fondamental dans l’avancée des études formelles de la littérature. Il a été un des représentants les plus importants de la nouvelle critique des années 1960, dans l’entreprise théorique amorcée autour de Roland Barthes. Il a étudié dans de nombreux textes le sens du discours, les aspects du langage, ses origines, ses mécanismes en regard de ce que proposai le structuralisme. Principaux textes : Figures (1966-1972), Palimpsestes (1982), l’Oeuvre de l’art (1990).

Il décède le 11 Mai 2018, à l'âge de 87 ans.