Frédéric Keck

Promotion 1994 – Lettres

Anthropologue.

Né en 1974 à Villeurbanne,  Frédéric Keck intègre l’Ecole normale supérieure en 1994 où il étudie la philosophie. Il étudie également l’anthropologie à l’Université de Californie à Berkeley.  


En 2003, il soutient sa thèse sur « Le problème de mentalité primitive. Lévy-Bruhl, entre philosophie et anthropologie » à l’Université de Lille-III. Il contribue à l’édition scientifique de plusieurs ouvrages, « Deux sources de la morale et de  la religion » de Henri Bergson, des œuvres de Lévi-Strauss dans la bibliothèque de la Pléiade et de « La mentalité primitive et de l’expérience mystique et les symboles » de Lévy-Bruhl. 


En 2005 il entre au CNRS, effectue des recherches et des enquêtes ethnographiques sur les crises sanitaires et les risques alimentaires liés aux maladies animales. Grâce à ses travaux, il est lauréat de la Fondation Fyssen pour le projet de recherche collectif « Les hommes malades des animaux. Anthropologie comparée à la grippe aviaire» en 2007. 


Frédéric Keck obtient la médaille de bronze du CNRS en 2011. Il a dirigé le département de la recherche et de l'enseignement du musée du quai Branly entre 2014 et 2018. Il dirige le Laboratoire d'anthropologie sociale depuis le 1er janvier 2019.