FR  |  EN  
  ENS sur facebook ENS sur twitter ENS sur youtube ENS sur google+
École normale supérieure
Lien vers la page d'accueil de l'ENS Lien vers l'article de l'ENS
> NEWS > Highlights

Yves Meyer, prix Abel de Mathématiques

L’Académie norvégienne des sciences et des lettres récompense Yves Meyer « pour son rôle central dans le développement de la théorie mathématique des ondelettes ».

21 mars 2017

L’Académie norvégienne des sciences et des lettres récompense Yves Meyer, ancien élève de l’École normale supérieure, « pour son rôle central dans le développement de la théorie mathématique des ondelettes ». L’excellence de la formation des mathématiciens à l’ENS est ainsi une nouvelle fois reconnue par l’attribution de ce prix, la plus prestigieuse des récompenses en mathématiques.

Après la médaille Fields, il s’agit de la plus prestigieuse récompense en mathématique. Elle est décernée pour la quatrième fois à un Français depuis sa création en 2003.

Né en 1939, Yves Meyer est actuellement professeur émérite à l’École normale supérieure Paris-Saclay, membre de l’Académie des sciences, ainsi que Membre associé du centre de mathématiques et de leurs applications de l’ENS. Il a dirigé les travaux de thèses de plus de 50 étudiants, qui sont devenus chargés ou directeurs de recherches au CNRS, professeurs dans les universités françaises ou étrangères. Depuis le début de sa carrière il donne un très grand nombre de conférences, notamment aux trois congrès mondiaux de mathématiques de Nice, Varsovie et Tokyo, et des exposés pléniers au congrès international de physique mathématique de Swansea ainsi qu’au congrès ICIAM de Washington.

La théorie des ondelettes

Yves Meyer forge la théorie des ondelettes en 1985, quand il perçoit le lien entre les travaux du seïsmologue Jean Morlet, du physicien Alex Grossmann, avec les théories mathématiques qu’il connait bien, ainsi que l’impact des "méthodes d’ondelettes" sur l’ensemble de l’analyse harmonique vue comme un outil au service de problèmes appliqués.

Au cours de sa carrière, Yves Meyer va démontrer, généraliser, et étendre la pertinence des décompositions en ondelettes qui, de simples outils d’analyse de signaux géophysiques utilisés pour la détection pétrolière, vont permettre des échanges fructueux entre de nombreuses communautés scientifiques qui s’ignoraient. Yves Meyer est d’ailleurs souvent cité comme le père du JPEG (norme de compression d’images basée depuis 2000 sur les ondelettes).

 

En savoir plus:

Article du CNRS - 21 mars 2017

Communiqué de presse de l’Académie des Sciences - 21 mars 2017

 

 

 

 

Contacts and Maps  |   Employment  |   Public offers  |   Annuaire  |   Intranet-ENT  |   Legal notice  |   Site Map  |   ENS sur facebook ENS sur twitter ENS sur youtube ENS sur google+